4.2 Mise en place des spermatozo´des


Processus dans le tractus génital masculin

Quiz

Quiz 07


La mise en place des spermatozoïdes a lieu dans le tractus génital masculin. La figure 21 donne une vue d'ensemble sur le cheminement des spermatozoïdes lors de l'éjaculation.


Fig. 21 - Tractus génital mâle  Légende
1

2

3


4

5

6

7

8

9


10


11

12
Testicule
(paire)
Ductus epididymidis /
canal épididymaire (paire)
Ductus deferens/Vas deferens/
canal déférent
(paire)
Ampulla ductus deferentis
(paire)
Vesicula seminalis
(paire)
Ductus ejaculatorius
(paire)
Prostata
(unique)
Canaux excréteurs de la prostate
(multiples)
Glandulae bulbourethrales
(glandes de Cowper)
(paire)
Glandulae urethrales
(glandes de Littré)
(multiples)
Urètre
(unique)
Vessie (unique)

embryology, embryologie

Fig. 21
Testicule (= lieu de formation des spermatozoïdes),
épididyme (= lieu de stockage des spermatozoïdes).
La voie d'éjaculation est constituée par les deux canaux déférents (3), les deux ductus ejacultorii (6) et l'urètre (11). C'est le passage à travers la prostate vers l'urètre que l'on appelle ductus ejaculatorius. Tout au long de la voie d'éjaculation, différentes glandes (4+5+7+9+10) contribuent à l'éjaculat par leurs sécrétions.




Processus qui ont lieu dans le testicule (testis)


Le testicule est le lieu de production des spermatozoïdes ; ceux-ci se forment à partir des spermatogonies par division mitotique et méiotique dans les tubes séminifères contournés (voir spermatogénèse).
Les 600 à 800 tubuli seminiferi contorti constituent la plus grande partie du parenchyme du testicule ; celui-ci est compartimenté en plus de 300 lobules incomplètement septés. Comme un seul tubulus seminiferus contortus mesure environ 50 à 60cm, le calcul nous apprend qu'un testicule abrite une longueur totale d'environ 300m de canalicules testiculaires. En outre, on trouve dans le tissu interstitiel des cellules interstitielles de Leydig qui produisent une hormone (la testostérone).
Fig. 22 - Testicule et épididyme  Légende
embryology, embryologie
1
2
3
4
5

5a
5b
5c
6
Testicule
Tubuli seminiferi contorti
Lobule
Canalicules efférents
Ductus epididymidis /
canal épididymaire
Caput epididymidis
Corpus epedidymidis
Cauda epididymidis
Ductus deferens / canal déférent

Fig. 22
Les très sinueux tubuli seminiferi contorti sont organisés en lobules dans le testicule. L'épididyme est constitué d'un seul canal très sinueux de 5 à 6m, le ductus epididymidis. Dans l'épididyme, on distingue la tête (caput) - dans cette région les 10 à 20 Canalicules efférents qui proviennent du testicule s'abouchent au ductus epididymidis - le corps (corpus) et la queue (cauda).



Processus qui ont lieu dans l'épididyme (epididymis)


Après leur production dans les tubuli seminiferi contorti du testicule, les spermatozoïdes s'accumulent et sont stockés dans le ductus epididymidis.
Le pool de spermatozoïdes prêts à l'éjaculation se trouve dans la partie caudale du canal épididymaire ; celui-ci se jète immédiatement dans le canal déférent. Il faut en moyenne 14 jours aux spermatozoïdes pour parcourir d'un bout à l'autre les 5 à 6m de canal épididymaire. Les spermatozoïdes subissent différentes étapes de maturation morphologique et fonctionnelle durant ces deux semaines:


Etapes de maturation des spermatozoïdes dans l'épididyme:
  • L'ADN continue à être condensé par l'inclusion de nouvelles protéines dans le noyau. Ainsi la tête du spermatozoïde devient plus petite et plus compacte. C'est une étape importante pour une décondensation future correcte de l'ADN paternel dans l'ovule maternel.
  • Le cytoplasme déjà clairsemé diminue encore de volume ; les spermatozoïdes deviennent ainsi plus élancés.
  • L'aptitude à la motilité est obtenue, mais elle est aussitôt inhibée par le milieu.
  • La structure de la membrane plasmique change. Ceci a des conséquences sur la motilité, l'aptitude à la capacitation et l'aptitude à la réaction acrosomique.


De ce qui précède on peut conclure:


Seuls les spermatozoïdes qui ont traversé les épididymes sont assez matures pour posséder l'aptitude à la motilité.



Page précédente | Page suivante